FR
Mère heureuse avec son bébé.
Après la crise: Madame S. heureuse d’avoir son bébé.

«Écoutez votre cœur!»

Madame S., 25 ans, et son ami ont trois enfants. Mais il devient violent, alors elle prend peur, se sépare de lui et s’installe avec les enfants dans un nouveau logement. Elle fait alors la connaissance d’un homme sympathique et espère que cette nouvelle relation l’aidera à gérer la situation avec les trois enfants. Mais en découvrant qu’elle est enceinte de son nouvel ami, elle est sous le choc! Avec cet enfant en plus, elle craint d’être dépassée et ne pas pouvoir profiter de ce nouveau départ dans la vie.

Madame S. n’ayant pas de revenu, elle cherche activement un emploi. Elle aimerait aussi tirer un trait définitif sur son ami de longue date avant d’avoir à nouveau un enfant, le cas échéant. Cette grossesse tombe au plus mauvais moment. L’ami partage cet avis, d’où le projet d’avorter.

En s’informant sur Internet concernant l’avortement, ils tombent sur l’ASME. Curieux, ils contactent la centrale d’appels d’urgence. Ils conviennent tout de suite d’un rendez-vous pour un entretien personnel.

Un premier dialogue important avec la conseillère

Arrivés à l’ASME, ils expliquent à la conseillère pourquoi ils envisagent l’avortement. Celle-ci leur demande comment ils comptent gérer cet avortement. Mme S. explique qu’elle a eu autrefois une fausse couche et qu’en plus, le frère jumeau de son fils cadet est décédé. Émue et triste, elle avoue avoir beaucoup souffert de ces drames.

La conseillère commente avec tact les confidences de Mme S. et lui explique que l’ASME peut aider concrètement les femmes enceintes dans une situation difficile. Au moment de prendre congé, elle leur donne ce conseil: «Écoutez votre cœur!»

Une décision motivée par la confiance

Le contact avec la conseillère a inspiré confiance à Mme S. envers l’ASME. Elle est son ami prennent de l’assurance. Elle est de plus en plus sûre qu’avec l’aide de l’ASME, elle réussira à gérer la situation avec ce nouvel enfant.

Finalement, à la onzième semaine de grossesse, la conseillère reçoit la nouvelle: Mme S. et son ami ont définitivement décidé de garder l’enfant. Ils ont donc écouté leur cœur!

Lorsque Mme S. donne naissance à sa fille, l’ASME est encore là pour la soutenir en couvrant certains frais et en fournissant le nécessaire pour bébé. Les craintes que l’enfant soit un obstacle à un nouveau départ dans la vie ont disparu. Le couple confie même à la conseillère combien ils sont heureux d’avoir décidé de garder l’enfant!