FR
Danielle s’exprime sur son expérience avec l’ASME.
Danielle s’exprime sur son expérience avec l’ASME.

Dans une nouvelle vidéo, une mère en encourage d’autres

L’Aide suisse pour la mère et l’enfant s’engage chaque jour en faveur des femmes enceintes en situation de détresse. Beaucoup sont reconnaissantes pour l’aide reçue. Elles ont dit Oui à leur enfant, et celuici est devenu leur rayon de soleil. Une jeune mère a récemment dit merci d’une manière spéciale: dans une vidéo «Merci l’ASME!» de quatre bonnes minutes dans laquelle elle encourage également les femmes enceintes en détresse à chercher de l’aide et à contacter l’ASME.

Au début du film, Danielle décrit sa réaction en découvrant sa grossesse: passé le premier moment de joie, les soucis ont pris le dessus. Dans son entourage, seul son ami, le père de l’enfant, était heureux. Tous les autres conseillaient d’avorter – en effet, elle avait connu la dépression à l’époque.

Elle sentait qu’elle était face à un choix. Mais prendre une décision n’était pas facile pour elle. Elle avait besoin d’un vis-àvis pour dialoguer et pour savoir quelles étaient ses options. Elle s’est donc adressée à l’ASME.

Selon Danielle, ce qui l’a le plus aidé était de réussir à y voir clair après les entretiens avec l’ASME. Elle s’est sentie vraiment comprise et a été impressionnée par la grande importance que l’ASME accordait à sa situation. L’aide matérielle reçue a aussi été un point positif, admet-elle. Elle remercie l’ASME, qui est toujours à l’écoute et disponible.

La vie avec l’enfant apporte certes son lot de difficultés, selon Danielle, mais avec lui, elle est comblée. Oui, elle ne s’était encore jamais sentie aussi bien qu’après être devenue mère d’Elias. Elle regrette l’avortement qu’elle a eu dans le passé, mais à aucun moment elle n’a regretté d’avoir décidé de garder Elias.

Voilà des paroles encourageantes pour les mères enceintes en détresse. À ces mères, elle donne ce conseil: chercher de l’aide et contacter l’ASME, même si ce n’est que pour clarifier leurs idées et voir quelles sont leurs options.

La vidéo «Merci l’ASME!», déjà vue plusieurs milliers de fois, peut être visionnée sur Facebook et Instagram, de même que sur asme.ch/campagnes/